Lexique

A

Accroche: Désigne la compatibilité d’un support permettant de recevoir un revêtement. (fixateur, finition).

Algicide: Désigne un traitement « Anti-Algues » utilisé pour solutionner la prolifération et tuer les algues présentes en toiture ou façade.

Allège: Mur servant d'appui situé sous l’appui de fenêtre.

Appuis de fenêtre: Désigne une pièce maçonnée horizontale servant à évacuer l'eau de la baie à l'extérieur sans ruisseler sur la façade.

Arase sanitaire: Désigne la barrière étanche située entre les fondations et le pied des murs. Elle est obligatoire depuis les années 60 afin d’éviter les remontées d’humidité.

Anticryptogamique: Désigne la protection contre le développement des champignons et végétaux (mousse, lichens, bactéries).

Antirouille: Désigne un produit protégeant / traitant la rouille des métaux ferreux.

Agrafage: Désigne la mise en place d’un élément métallique (TORS) servant « d’agrafe » afin de recréer le monolithisme d’une façade fissurée.

Aqua-réactive: Désigne une réaction chimique créée au contact de l’eau.

C

Carbonatation: Vieillissement naturel des bétons non protégés qui se caractérise par un éclatement et la mise à nu de leurs armatures (fers à bétons, tors).

Classe D : Décoration: Désigne les revêtements de façades ayant une fonction de décoration (D1 à D3).

Classe I : Imperméabilité: Désigne les revêtements de façades ayant une fonction d’imperméabilisation décorative (I1 à I4) résistant à la fissuration.

Cloques / Cloquage: Désigne le phénomène de gonflement entraînant le décollement du revêtement de façades (enduit, peinture).

Crépi: Désigne un revêtement épais (enduit) teinté dans la masse servant à « décorer »les façades d’une maison / murs extérieurs.

D

Décapage chimique: Désigne l’enlèvement d’un ancien revêtement plastique épais (RPE) ou d’une ancienne peinture de façade avec un décapant gélifié.

Décapage thermique: Désigne l’enlèvement d’un ancien revêtement plastique épais (RPE) grâce à l’action de la chaleur (chalumeau, décapeur thermique).

Décontamination: Désigne l’opération visant à éliminer les contaminants (champignons, mousses, algues etc.) du support.

Déliter: Désigne l’action de se dégrader, se fragmenter, s’écailler.

E

Encadrement: Désigne un élément décoratif, entourant une baie ou une ouverture. Celui-ci peut être réalisé en relief en enduit ou bien en peinture.

Encrassement: Désigne l’état du support sali par le développement de mousses, champignons favorisé par la pollution, la végétation, la porosité du support.

Enduit: Matériaux utilisés pour la décoration des façades composés de chaux hydrauliques, de mortier et de sable. Ils sont généralement utilisés sur les maisons neuves.

Entoilage: Action d’apposer (maroufler) une armature en toile entre deux couches intermédiaires avant l’application du revêtement de finition. Utilisé dans le cas d’un système d’imperméabilité I4.

F

Façadier: Nom donné à un professionnel exerçant avec une entreprise de façon artisanale qui rénove/ravale les façades. Son expertise et ses compétences lui permettent de réaliser tous types d’interventions en rénovation de façades.

Faïençage: Désigne la formation de fines craquelures superficielles de l’enduit se présentant sous la forme d’une toile d’araignée.

Farinage: Désigne la dégradation naturelle de la peinture sous l’effet des conditions climatiques (pluies, chaleurs) et du vieillissement du revêtement.

Film mince: Synonyme de feuil , revêtement de façade très fin (type peinture) de classe D2 servant à décorer la façade.

Filmogène: Désigne un revêtement de très faible épaisseur formant une pellicule de protection sur le support.

Fissure: Désigne une fente de petite taille et peu profonde (entre 0.2 et 2mm) située aux niveau des revêtements / enduits.

Fond: Synonyme de « support » ; désigne l’endroit où le revêtement (peinture, résine, enduit) sera appliqué.

Fongicide: Désigne la qualité de limiter / de détruire le développement des mousses, moisissures et des champignons.

Friable: Désigne l’état d’un support caractérisé par une diminution de sa cohésion et de son adhérence.

G

Garde-corps: Désigne une barrière de protection située à hauteur d’appui au niveau des fenêtres, escalier, terrasse et destinée à empêcher les chutes accidentelles.

H

Humidité ascensionnelle: Également appelé remontées d’humidité capillaires. Affectent le mur dans son épaisseur, source de multiples désordres (salpêtres, cloquages, écaillements, moisissures, etc.). Généralement observé sur les maisons dont l’arase sanitaire n’a pas été réalisé convenablement.

Hydrofuge: Désigne la qualité d’un revêtement (peinture, résine, vernis…) à être préserver de l’eau et de l’ humidité en conservant un support sec.

Hydrophobe: Désigne un revêtement (peinture, résine, vernis…) qui est caractérisé par le fait de « repousser » l’eau, qui ne se mouille pas.

I

Impression: Désigne un revêtement appliqué sur des fonds / supports afin de les préparer convenablement et ainsi recevoir les couches intermédiaires et / ou de finition.

Imperméable: Désigne un revêtement dont la caractéristique est le fait que l’eau ne pénètre pas dans le support . Un revêtement imperméable est « microporeux », en effet il laisse respirer le support.

Intermédiaire: Désigne une couche de revêtement appliquée entre une couche de primaire et une couche de finition. (Système d’imperméabilisation de façades I2 à I4).

I.T.E: Initiales et abréviation de l’Isolation Thermique par l’Extérieur.

Isolation Thermique: Fait d’isoler thermiquement (été / hiver) les façades d’une maison.

L

Lézarde: Désigne une crevasse / ouverture régulière ou non d’une largeur supérieure à 2 mm.

M

Microfissure: Désigne des petites « fissures » superficielles dont la largeur est inférieure à 0.2 mm.

Microporeux: Désigne la caractéristique principale d’une peinture / revêtement laissant respirer le support.

Modénatures: Désigne l’ensemble des reliefs (d’encadrements ou non) d’une façade. Elles jouent un rôle d’ornement de décoration.

Moisissure: Désigne l’altération provoquée par le développement de champignons, algues etc.

Mur pignon: Désigne la partie supérieure d’un mur souvent en forme de triangle.

Mur mitoyen: Désigne un mur qui est partagé/collé avec celui d’une autre maison.

Murs de soubassements: Désigne les murs qui reposent directement sur les fondations et qui vont porter les parties supérieures de la construction.

P

Peinture Minérale: Film mince, Revêtement de façades constitué de minéraux et de résine polysiloxane.

Porosité – Poreux: Désigne un support « absorbant » l’humidité, l’eau.  Exemple : Un crépi/enduit poreux se gorgera d’eau lors d’épisode pluvieux et/ou intempéries. De ce fait les façades se dégraderont rapidement.

R

Ragréer: Fait de régulariser/aplanir une surface (façade, sol) en comblant les manques et laisser ainsi la surface plate.

Rebouchage: Désigne l’opération de préparation de surface lors d’un ravalement de façade en venant masquer/combler les différents défauts rencontrés (fissures, crevasses etc.).

Résine: Désigne un composant d’un revêtement ayant les qualités d’être imperméable, et microporeux.

Revêtement épais structuré (RES): Désigne un revêtement de décoration de façade (ressemblant à un enduit hydraulique/crépis) ayant une faible épaisseur et un poids nettement inférieur constitué de résine et de charges minérales lui conférant des vertus et qualités supérieures.

Revêtement plastique épais (RPE): Désigne un revêtement de décoration de façade étanche à l’air et à l’eau.

Revêtement semi-épais (RSE): « Peinture pâteuse » de décoration de façade dense et lisse constituée de résines.

Rouille: Désigne une réaction d'oxydation / corrosion des matériaux ferreux.

S

Souple: Désigne le fait qu’un matériau accepte les mouvements générés par les écarts de température sans fissurer.